Un site, une association

Bienvenue sur la toute nouvelle version de notre site web.

Image de soi, relations aux autres, entourage, l'amour......
Avatar de l’utilisateur
By Kinou
#232019
bonsoir,
Effectivement, j'y pense encore régulièrement, même au bout de deux ans.
La veille et le jour de l'opération, je ne sais pas si j'arriverai à les oublier. Surtout la veille en fait :
J'ai fumé mes dernières cigarettes... et je n'y ai pas touché depuis !
J'ai beaucoup pleuré malgré mes 38 ans et une infirmière est venue discuter avec moi pour me rassurer (enfin, elle a fait ce qu'elle a pu parce que je n'entendais aucuns arguments favorables et ai usé un bon paquet de mouchoirs) ! Pour moi, c'était la fin d'une vie de liberté et le futur début d'une vie différente dont je ne voulais pas entendre parler.
Le départ pour le bloc, et bien je ne me souviens que de la porte de l'assenceur au bout du couloir... je pense qu'avec la conversation avec l'infirmière de la veille, ils ont dû me mettre double dose de relaxants !!! :coup
Quand au réveil : c'est la réaction de mon foie qui pendant deux jours a donné un échantillon extraordinaire de couleurs... c'était pas sur la liste !!!
Maintenant, j'arrive à en rigoler un p'tit peu... mais c'est vrai que sur le coup... pas trop ! Je crois que j'avais oublié de mettre mon humour dans ma valise !
By OphélieG
#232020
C'est dingue comment chacun des sentiments des gens est différent, moi je vois du haut de mes 15 il y avais 4 mois ( maintenant 16 :) ) je vois j'étais pleine de joie de bonne humeur même la veille lors de mon départ au bloc et a mon réveil et puis je peux te dire que ça y allait les " blagues " avec le personnel soignant. Mais en tout cas je suis comme toi je ne pourrais jamais oublié ces 3 moments la...
Avatar de l’utilisateur
By Rosy
#232029
eh oui, les réactions sont bien différentes! chaque personne ayant sa personnalité, son caractère, son "moi intérieur", son passé aussi,.....qui fait que l'on ne voit pas toujours les choses de le même façon! :bisous
Avatar de l’utilisateur
By Rosy
#285627
j'ai pris le temps de te lire, quel récit! par contre, j'ai tiqué en lisant les vertèbres bloquées! tu parles de L8, L9; il doit y avoir une erreur, car on n'a que 5 vertèbre lombaires!
Avatar de l’utilisateur
By Nath72
#285658
Bonsoir Araya,ton parcours port opératoire douloureux a laissé des traces et comme je le comprends. Ecrire va te permettre, je te le souhaite, de vider ce sac qui pèse encore trop lourd.
Les conditions matérielles, toilettes, douches à partager n'étaient pas optimales pour être confortable et pour que tu te sentes rassurée. Le problématique du transit, j'appellerai cela un incontournable dont on se souvient, comme les couches culottes. Nous sommes tous différents face à la douleur, comme nos organismes qui réagissent diversement aux molécules mais je ne me serais pas vue sortir pour faire un état des lieux si près de l'opération. Deux mois après, je ne faisais que le minimum.
By erika26
#288255
Plusieurs souvenirs oui...

Les pénibles : impossible de me lever, inquiétude de la kiné, les mots du kiné de garde (pas normal pas assez de souffle, pas normal pas pouvoir marcher,... heuuu j'espère qu'il a changé de boulot lui), contrôle radio car kiné qui a fini par s'énerver, mes larmes incontrolables car mes jambes me faisaient faux bond, la douleur, la douleur, la douleur et enfin le chirurgien pour me dire qu'ils avaient bloqué mon nerf sciatique et qu'ils devaient opérer de nouveau.

Les bons : tout les dessins de mes enfants et mes petits cousins/cousines qui tapissaient les murs, les visites très courante de certaines personnes, ma perte de poids (vi y a quand même eu un bon côté à ce nerf coincé), la visite d'une personne invisible (était-ce la morphine... je l'ignore... mais je crois que nos chers défunts veillent sur nous... alors oui je pense qu'elle était par là juste pour me glisser que tout irait bien alors que la seconde opération était annoncé), le regard emplie de bonheur de ma fille (à l'époque 3 ans) lors de sa seconde visite de voir que je pouvais me mettre assise dans un fauteuil...

Oui beaucoup de souvenirs emmêlés, enchevêtrés... Mais tous là, clairs et limpides...
Avatar de l’utilisateur
By Rosy
#288268
c'est beau! :mugu4
By zabou45
#288351
Bonsoir, pourrais tu me dire quand et où à tu été opérée ?

mipes a écrit :Il est bien vrai que tout se joue aussi suivant la condition ou je le précise : tout s' est bien passé ou non ....Chaque cas a une expérience ou un vécu si différent ....parfois que l'on ne peut en tirer une généralité
Comme Chris ... Cette opération abordée et préparée " très sereinement "car en confiance totale ... Tout dabord la première pensée d' une fierté et d'une douce impression d' avoir passé aussi bien " ce rude Cap ".... Juste une GROSSE et ENORME FATIGUE ... et cette pompe à mophine qui ne me semblait ne pas être si utile ....dans la main ..?.
je m' étais endormie confiante et je me réveillait de même ...Par la suite il y eu aussi des moments plus durs mais " gérables" (Il est vrai je l' ai quand même sollicitée ......les 3 premiers jours ).
Personnellement un souvenir très intime demeure toujours très présent .... Je tenais à gérer mes 3 premiers jours...." seule".... comme une GRANDE !!!!!Oui oui ....et, surement pour protéger ma" moitié" très angoissée et dont je ne me sentais pas capable de gérer la peur..... en plus ......de mon éventuelle douleur (C' était donc mon choix , je le précise ! nous étions en accord pour cette prise en charge de cette façon par le service )
Mais la seconde nuit ..;à un moment ou la douleur se faisait très" débordannnnnnnnnnnnnte"
j' ai eu une visite plus attentionnée de 2 surveillantes de nuit :angel :angel
qui ont su prendre le temps ( que je comptabiliserai à peut être...... 5 mn ...mais,. c' est énorme .....croyez moi !. !) qui m'ont simplement pris la main et rassurée sur cette douleur réelle et "normale" mais,qui ne serait pas permanente ..... avec une prise de conscience de mon ressenti de "MA "douleur .... mais,surtout de mon angoisse qui ne faisait qu' emplifier le tout inconsidérement .
Par quelques attentions de gestes simples des paroles vraies et ce don de ces quelques généreuses minutes et, biensûr d' une prise de quelques " remèdes donnés librement" ( mais là n' était pas le plus important , je pense ????)Elles ont été pour moi à cet instant précis une reprise de confiance en moi rien que par l' écoute et leur disponibité .....
je savais par la suite.... durant plusieurs nuits , lorqu'elles étaient de service que je pouvais être plus sereine pour m'aider à gérer mes angoisses ou peurs ....ou douleurs plus intenses ....si ,cela venait à se reproduire?...
Toujours cette chose importante l'écoute et "l'entente" du ressenti tellement important !.......
Par la suite les progrès sont arrivés jour après jours mais avec avec toujours une grande confiance de l' équipe ....même si parfois elle n' a pas la même disopnibilité en travail de jour ... ensuite Mon " COATCH" d'époux a pris la relève pour la fin du challenge .... que l'on a réussi à deux !!!!!
***je vous précise que je n' ai rencontré que "la nuit " ces 2 anges gardiens !!!! mais je vous affirme que ce n' était pas un rêve ....
je les ai revues et félicitées lors d'un autre séjour ....

Voilà .... si cela peut en aider ou en rassurer d' autres j'en suis ravie ............. :bisous


Afin de ne pas surcharger le forum, merci de ne pas rééditer un message pour y répondre. Merci de ta compréhension, l'équipe des modérateurs.
Avatar de l’utilisateur
By paluche
#291956
Moi aussi je repense à tous ces moments (en même temps c'est encore récent c'était il y a 4 mois). Pour ma part je me souviens surtout de beaucoup de larmes pour les douleurs mais aussi pour la joie de changer de vie.
Mon chirurgien je ne le vois qu'à mes consultations de contrôle mais il suffit de se regarder pour se comprendre, il a changé ma vie est jamais je ne pourrai le remercier assez (même deux boîtes de chocolats ne suffisent pas lol).
En revanche je me dis tout le temps, en repensant à l'opération que je me suis fais découper et je n'arrive pas à enlever cette image traumatisante...Je pense et j'espère que c'est parce que c'est encore trop tôt et que je suis encore limitée dans mes mouvements tssss qui me rappellent l'opération.
Merci à tous pour vos témoignages qui me rassure.
Bonne fêtes

N'hésitez plus et faites un don à l'association !