Un site, une association

Bienvenue sur la toute nouvelle version de notre site web.

Avatar de l’utilisateur
By coco30
#133995
SCOLIOSE & PROTHESE DISCALE :

. Indications & Contre-indications ...


Le but d'une prothèse discale est de conserver une mobilité ( contrairement à l'arthrodèse ) entre deux vertèbres par remplacement du disque abimé.
C'est une alternative intéressante pour les personnes atteintes de pathologies discales ...

A partir des années 80/90, différents modèles de prothèse totale à 3 éléments ont été implantés puis stoppés quelques années afin de prendre le recul nécessaire à l'observation dans le temps et à l'amélioration de nouvelles séries.

Succinctement, ce type de prothèse est en général composé de 2 plaques métalliques séparées et ancrées dans les vertèbres ( supérieure & inférieure ) et d'un noyau central de glissement.

Il existe des contre-indications connues à la prothèse discale.
La scoliose en fait partie. Où, plus précisement SUR UNE SCOLIOSE car
trop de forces entre en jeu sur un rachis scoliotique et, que les connaîssances de biomécanique restent limitées avec une pathologie de la colonne vertébrale souvent complexe.

Par contre, elle est parfois proposée à des patients atteints de scoliose pour les soulager sur une partie du rachis non atteint par la scoliose.
ans des cas de scoliose opérée pour permettrent de soulager les
articulations inférieures ou supérieures à l'arthrodèse ( donc avec une
scoliose stabilisée )
Dans des cas de scoliose non-opérée pour soulager des articulations
non-incluses dans la scoliose.

Personnellement, il y a 3 ans, on m'a implanté 2 prothèses discales en L4/L5 , L5/S1.
Ma scoliose non-opérée démarrait en L4.
Elle était évolutive mais nous l'ignorions à l'époque car une si grosse et rapide poussée
( 17° en 6 mois ) à l'âge adulte ne se "voyait" normalement pas !
Il était logique de croire que la majoration de la déformation d'une scoliose connue et traîter anciennement à l'adolescence par corset était dûe aux discopathies sévères de L4/L5, L5/S1.
Dans ce cas, les prothèses semblaient indiquées.

J'ai donc eu 2 arthroplasties lombaires.
Dans les 6 mois post-opératoire, surprise inattendue : la scoliose s'était redréssée de 28°.
Des mois suivants jusqu'à ce jour, j'ai repris les 28° perdus auparavant.
Je fais donc bien une scoliose évolutive à l'âge adulte !

Malheureusement la vertèbre L4 force et se soulève d'un côté ( du faît de la scoliose ) et par la même occasion, le plateau supérieur de la prothèse L4/L5 ( qui se bloque de travers ).
L'autre côté s'appuyant sur le plateau inférieur de la même prothèse en L5, et s'enfonçant peut-être dans le corps vertébral ...

La prothèse L5/S1 va bien.

Personnellement, suite à mon expérience, j'en conclue que la prothèse dont le plateau supérieur est gréffé dans la vertèbre "base" de la scoliose, c'est à dire juste en dessous, n'était pas indiquée. Elle subit trop de pressions de la part la scoliose et du coup n'est plus du tout fonctionnelle, et pose de gros problèmes ...

Par contre, la prothèse L5/S1 ( scoliose niveau -1 ) me semble tout à fait indiquée puisque elle fonctionne bien.[/color]

Je dois bientôt me faire opérer la scoliose par arthrodèse, décoincer la prothèse ou dans la négative, l'enlever et faire une extension d'arthrodèse ...

En conclusion, les prothèses de disques sont contre indiquées sur une scoliose,
mais j'aimerai émettre des doutes quant aux niveaux placés juste en dessous ou en dessus sur une scoliose non-opérée. La formule "scoliose niveau -1" me semble indiquée ...
Peu de publications existent et il semblerait que nous ne soyons pas nombreux dans ce genre de cas.
:spodivers
Afin que d'autres ne connaîssent pas de telles complications, nos témoignages permettraient de mieux quantifier les complications éventuelles à long terme et de mieux pouvoir cerner les indications préférentielles.

Aux plaisirs de lire vos témoignages. :ecrire


Comme précisé dans le règlement du forum, seul l'écriture normale noire est autorisée
L'équipe des modérateurs
Modifié en dernier par coco30 le mer. févr. 04, 2009 12:42 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By chris
#134005
Je ne connais personne d'autre avec une prothèse discale
Par contre je suis surprise que ton chirurgien ait pu penser que ta scoliose n'évoluerait pas, car on ne peut jamais prévoir si ça va évolue ou pas, meme à l'age adulte :bisous1
Avatar de l’utilisateur
By Biba
#134046
C'est un sujet qui me tient bien à coeur .. l'évolutivité (ça se dit :bouh ?) à l'âge adulte ..

Malgré que je prenne 1 à 2 degrés par année, j'ai encore le staff médical qui me dit : "votre scoliose est stable, rendez-vous dans 5 ans pour un contrôle, et dans 10 ans pour des radiographies" ..

Et bien à ce "train là" dans dix ans j'arrive au début de degrés où on commence à parler opération .. !

Merci Coco30 pour ce récapitulatif très intéressant ! :bravo1
Avatar de l’utilisateur
By coco30
#134060
c'est vrai que l'on ne sait jamais comment les choses vont évoluer, mais il faut dire qu'il persiste toujours le "clichet" même dans le corps médical qu'une scoliose ne peut faire de grosse poussée évolutive à l'âge adulte !
D'aprés les témoignages de nous tous, je découvre que telle n'est pas la réalité !
By sylvie06
#134078
Sans commentaire!!!!!!! :ambulance
Avatar de l’utilisateur
By chris
#134118
Je crois qu'actuellement une grande partie du corps médical spécialisé avoue franchement que la scoliose peut évoluer à l'age adulte, et d'ailleurs dans le livret médecin de l'ALD il a été rajouté ''qu'une scoliose doit etre surveillée tout au long de la vie'' ce qui prouve bien une reconnaissance de son évolutivité (et oui biba ça se dit comme ça) à l'age adulte :bisous1
Avatar de l’utilisateur
By framboise
#134741
J'ai rencontré un cas de prothèse discale lombaire basse (peut être L5-S1 mais je ne suis pas sûre) pratiquée chez une personne adulte porteuse
d' aucune scoliose (je ne sais plus le motif de la prothèse) et qui s'est soldé par un échec avec douleur massive ayant nécessité une réintervention par arthrodèse sans ablation de la prothèse.
Donc, ce n'est pas que pour les scoliotiques que des problèmes peuvent se poser, même s'il y a aussi beaucoup de succès sur ces prothèses discales.
alors, prudence quand il y a en plus une scoliose.
On voit à quel point c'est vicieux une scoliose qui ne prévient pas de ce qu'elle va devenir!
Avatar de l’utilisateur
By coco30
#145096
Petit récapitulatif
ai bien eu une arthrodèse L4/T4 au dessus de ma prothèse L4/L5 qui s'était bloquée du faît de la poussée évolutive de la scoliose.
Une fois la pression de la scoliose sur la prothèse maîtrisée par l'arthrodèse, celle-ci s'est décoincée toute seule dans les jours suivants.
Contrôle radio. 4 mois post-op : prothèse bien mobile au bending test.

Comme précisé dans le règlement du forum, seul l'écriture normale noire est autorisée
L'équipe des modérateurs
Avatar de l’utilisateur
By Rosy
#145111
c'est là qu'on voit une nouvelle fois, l'incidence de la scoliose sur d'autres parties, ici la prothèse. l'essentiel est qu'elle ait pu revenir à sa place. :bisous
Avatar de l’utilisateur
By coco30
#179770
1 an plus tard, début 2010, j’ai fait une récidive rapide de ma scoliose sous l’arthrodèse avec une évolution prenant naissance dans le bassin même ! Ce qui a fait que mes 2 prothèses discales se sont retrouvées inclus dans la scoliose même !!!
Entre temps, je dois préciser aussi que les différents spé. ont aussi découvert que ma scoliose n’est pas idiopathique mais secondaire à une ou des pathologies sous-jacentes … [/b] (encore en recherche actuellement …)

Cette 3ème évolution par poussée rapide et fulgurante en + de me causer un déséquilibre majeur, , a replacé ma prothèse L4/L5 en position inquiétante aussi (le plateau supérieur en L4 se re-soulevait à nouveau en quelques mois … ).


Afin de stopper la déformation évolutive et d’éviter toute récidive à recoincer ma prothèse aussi (ce qui aurait sérieusement compliqué la chose) … j’ai du accepter une prolongation d’arthrodèse (05.2010) jusqu’au bassin et cette fois-ci en y incluant les 2 arthroplasties L4/L5 ; L5/S1.

Voilà. Personnellement, cela a été un choix pour moi il y a 4 ans face à d’insupportables douleurs et une incapacité quotidienne à de simples gestes … d’accepter l’opération mais de tenter de ne traiter que mes discopathies afin de garder ma mobilité et de ne pas accepter directement l’arthrodèse proposée aussi à l’époque (elle se serait probablement faite sur les mêmes niveaux qu’à ce jour et n’ayant pas une très grosse scoliose auparavant, je ne voulais pas et n’étais pas prête psychologiquement à la perte de ma mobilité non plus je crois …).

e n’ai pas de regret, vraiment ; même si au final les suites se sont compliquées pour moi (et puis ma ou mes autres pathologies ont du aussi jouer leur rôle dans la complication de mes suites thérapeutiques), mais je voulais tenter et même si cela a été un échec pour moi, au contraire ; n’étant pas prête à l’époque si je ne l’avais pas tenté, j’aurai eu des doutes et l’aurai regretté toute ma vie. [/color]

En attendant, je vous fais partager mon expérience afin d’avoir un peu plus de recul par rapport aux indications et contre-indications aux prothèses discales et espère que mon témoignage avec mon parcours personnel, bien entendu ; puisse aider d’autres personnes dans leur réflexion …

par contre, j’ai toujours gardé contact avec des amis prothésés de disques depuis et ils se portent tous à merveille. Aucun d’entre eux n’a eu ce genre de complication. Tous à une exception, ne sont pas atteints de déformation du rachis (les pathologies étaient purement discales). Mis à part moi, je n’ai qu’un collègue qui est porteur d’une légère scoliose en dorsale haute mais je dois préciser que ces 2 prothèses en lombaire basse sont très éloignées de sa déformation aussi …

Bonne route à tous :chance Coco qui vous souhaite le meilleur ... :coeurs

Comme précisé dans le règlement du forum, seul l'écriture normale noire est autorisée
L'équipe des modérateurs
Avatar de l’utilisateur
By chris
#179827
J'ai vu que Rosy sur ton histoire se posait la question de l'origine de tes soucis et tes prothèses de disque, je dois dire que je me le suis déja demandé, car c'est après la pose de tes prothèses apparemment que tes problèmes sont apparus et la scoliose est une des contre indications à la pose de prothèses, d'ailleurs c'est dans les recommandations de la HAS, tout comme ils ne conseilent la pose que d'une seule prothèse.
D'autant plus que tu n'avais pas une scoliose spécialement sévère puisque 34° mais surtout un problème de déséqulibre

http://www.has-sante.fr/portail/upload/ ... mbaire.pdf

"Les contre-indications à la pose d’une prothèse discale lombaire sont : une lombalgie non discogénique, une radiculalgie prédominante, une discopathie pluriétagée, des déformations (scoliose et spondylolisthésis), un canal lombaire étroit, une obésité morbide, une ostéoporose et maladie métabolique osseuse, des lésions facettaires dégénératives, un traumatisme
vertébral lombaire récent, une hernie discale exclue, un déficit radiculaire récent, des antécédents infectieux locaux, des conditions psychologiques défavorables, des difficultés professionnelles récurrentes (arrêts de travail à répétition ou de longue durée, etc.), les spondylarthropathies '

"Un seul disque pathologique doit être remplacé par prothèse discale lombaire."


J'ai eu l'occasion lors de mes séjours à Lyon tout comme Framboise de rencontrer des gens avec des prothèses et qui avaient des problèmes suite à cela avec des rachis scoliotiques et non scoliotiques.

N'aimerais tu pas perndre l'avis d'un autre orthopédiste pour être sure que tes problèmes ne viennent pas de la ? :bisous1
Avatar de l’utilisateur
By coco30
#179840
:fleur Désolée, Chris mais je me dois de rectifier.

Comme je viens de l'expliquer sur mon histoire, mes problèmes n'ont jamais démarré après la pose de mes prothèses de disque mais bien AVANT !

La grosse poussée évolutive de ma scoliose que j'ai faite à l'âge adulte était en 2005. Bien avant la pose de mes prothèses. Ce ne sont pas elles qui sont responsables de la dégradation de mon état depuis ces 5 dernières années ...

Je les ai eu en 2006 soit un an plus tard !!! Certes ma scoliose secondaire évoluant plus bas a par la suite compliquée les suites thérapeutiques, mais dans mon cas, mes prothèses ne sont pas en causes dans ma nouvelle poussée évolutive non plus, puisqu'actuellement mes prothèses sont inclus dans mon arthrodèse qui va jusqu'au bassin et que maintenant mes prothèses sont immobiles et font office de cales intervertébrales !

J'ai effectivement pensé demander selon ce que me dira mon chir. à prendre un 2ème avis auprès d'un autre Ortho. de la sco. je verrai selon, s'il pense que j'ai un soucis niveau hanche/bassin, je sais qui je dois aller voir, un Pr ortho. spé de la sco. mais + hanche et bassin ... vers qui j'avais un Rdv prévu il y a quelques années mais après découverte de mon flexum de hanche, j'étais partie en centre de rééduc. spé et du coup, on avait annulé le Rdv pensant avoir trouvé la cause. Sinon, si je dois prendre un autre avis pour un spé. ce sera bien évidemment aux CDM.

Mais actuellement, les divers spé. que je rencontre me parle de pathologies sous-jacentes mais pas de problème mécanique de ma ou de mes prothèses. Elles ne peuvent plus bouger maintenant et sont incluses dans une arthrodèse bien droite ! :positif
Avatar de l’utilisateur
By Nath72
#304841
Merci pour l'information, utile pour que nous sachions pourquoi cela est contre indiqué pour notre pathologie.
Avatar de l’utilisateur
By Rosy
#304892
il n'est jamais inutile de rappeler cette contre-indication!

N'hésitez plus et faites un don à l'association !